Space cookies : à la conquête de l’Espace culinaire (1) - Le Lumière

Space cookies : à la conquête de l’Espace culinaire (1)


La conquête de l’Espace par la NASA a toujours été un sujet passionnant, pour nous Terriens. Bien ignorants, nous n’avions pas la moindre idée de ce qu’il se passait à bord d’une fusée. Cependant, le dernier reportage de Thomas Pesquet, le 10ème astronaute français, nous a enfin montré pour la 1ère fois la vie quotidienne à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS), entre 2016 et 2017.

Qui n’a pas été ébahi en voyant de telles images ? Après une journée de travail classique faite de tests médicaux, de sorties dans l’espace, de réparations techniques, de jogging obligatoire, de collations lyophilisées, quoi de meilleur qu’un bon cookie ?  L’actuel projet de la NASA est culinaire et a élevé la cuisine à un niveau orbitaire pour le 19ème anniversaire de l’ISS. En effet, un four à cookies a été récemment envoyé dans l’espace, en plus de quelques bouteilles de Bordeaux.

ISS

Station Spatiale Internationale (ISS). Sources : Agence spatiale canadienne.

Attention … 3, 2, 1, décollage immédiat pour un univers culinaire inédit !


Visite guidée à bord de l’ISS

Thomas Pesquet

Thomas Pesquet, astronaute français ayant fait parti de l’Expédition 61. Photo officielle de l’Agence Européenne Spatiale (ESA). Sources : Compte Flickr de Thomas Pesquet.

L’astronaute français nous fait une petite visite, comme le ferait Stéphane Plazza, à ceci près qu’il n’y a pas de tapisserie, ni même bibelots d’un autre temps. En plus d’un panorama japonais à couper le souffle, vous verrez les modules salle de bains, sport, laboratoire expérimental et, pour finir, le plus important, la cuisine pour faire une pause.

« Un café ?

– Spassiba ! », répond un cosmonaute. [1]

Vous rêvez de visiter les différents modules opérationnels de l’ISS ?

Découvrez l’ISS avec une petite visite guidée. Sources : YouTube.

[1] Spassiba ! (russe) : merci !


Cuisine équipée spatiale

On poursuit cette visite guidée… L’étroite cuisine équipée à bord de l’ISS est assez différente de la nôtre. Une table, oui, mais pas de chaise. Une fourchette, oui, mais pas d’assiette. Pas de four, non plus. Seule concession faite, un faux frigo blanc avec de faux magnets de toutes les expéditions arrivées.

Module cuisine avec table pliante, placard mural de provisions, ordinateur allumé, câbles informatiques de partout. Sur la table, il y a des bouteilles de sauces et une boîte individuelle blanche pour 1 repas.
Cuisine à bord de la Station Spatiale Internationale (2017). Sources : Compte Flickr de Thomas Pesquet.


Repas à bord

On s’attendrait à des sachets de poudre, à de la nourriture fluorescente, à de la cuisine moléculaire à 400km d’ici. Point du tout !

Dans le grand cagibi de la cuisine (dans l’espace orange, au fond), les repas compactés s’entassent et se ressemblent tous. Seule une étiquette distingue vraiment le contenu de nombreux sachets multicolores. Ces sachets transparents et sous vide d’air remplissent le placard, d’une manière plus ou moins ordonnée. Somme toute, c’est comme dans nos placards !

Pour la plupart des sachets, on observe un embout, pour y glisser une paille ou pour la réhydratation. A l’inverse, les sachets sans embout sont destinés à être coupés avec des ciseaux.

Au quotidien, pour les astronautes, il n’est pas possible de mettre tous ces sachets au micro-ondes…. car il n’y en a pas ! Trop dangereux ! Alors il est nécessaire d’observer une procédure précise en 5 étapes obligatoires pour préparer son assiette. Ici, point de couscous garni partagé au milieu de la table ! C’est chacun son assiette !

Préparation du repas par l’astronaute japonais Kōichi Wakata (2015). Sources : YouTube.

>Des assiettes ?

Non plus ! Uniquement des boîtes et des sachets ! Au moins, pas de vaisselle !

Les boîtes de conserve et les sachets s’enchaînent, sont expédiés rapidement à la fourchette ou bus à la paille. Le poulet-frites est bien loin …

>Un p’tit sandwich rond ?

Boîte de conserve avec une étiquette

Sandwich au bacon préparé en collaboration avec Heston Blumenthal pour le voyage de Tim Peake vers la Station spatiale internationale (2015). Sources : https://library.artstor.org/ .

Tous les p’tits plats cuisinés sur Terre sont envoyés en boîtes de conserve.

>Un en-cas de graines ou de noix ?

Là-haut, l’alimentation est très variée, avec des noix de toutes sortes, pour faire plaisir à chacun.

7 sachets sous vide, sur une table.

Sachets sous vide de noix de cajou, amandes, noix de pécan et pâtes.

>À quoi servent toutes ces boîtes ou sachets ?

Aucune miette, ni aucune goutte ne sont permises à bord : les risques sont trop importants pour la santé des spationautes.


L’art culinaire spatial, presque classique

Vous rêvez de voir à quoi ressemble la cuisine spatiale ? Vous allez être servi … par 2 Chefs Space Cookers !

Cours de cuisine spatiale avec Chef Chris Hadfield. Au menu : Tortilla volante au miel et au beurre d’arachide (2013).

Cours de cuisine spatiale avec Cheffe Samantha Christoforetti. Au menu : Tacos volant de poulet, riz et champignons (2015).

Pour éviter la monotonie à table, un stock de ketchup, de sauce Chili, de sirop d’érable… a été embarqué à bord et relève les saveurs, ainsi que des sachets de bonbons, de la célèbre marque américaine Jelly Belly : ces petits bonbons ronds et multicolores sont connus pour être acidulés, mais ce qui l’est moins est qu’ils sont surtout faciles à manger, quand on est dans l’espace.

Un sachet de bonbons Jelly Beans envoyé dans l’espace, de la marque Jelly Belly (USA).


Une recette de cuisine spatiale avec Cheffe Samantha (en tablier bleu)

Samantha Christoforetti a participé à une Mission spatiale sur l’ISS, en 2015. Sur son blog ou bien sur la chaîne de l’European Space Agency (ESA), elle a conçu plusieurs vidéos. Grâce à celles-ci, nous comprenons mieux ce qu’elle emportait là-haut, dans sa valise spatiale.

Revenue sur Terre, elle nous donne sa recette secrète anti-fatigue, la barre énergétique aux baies de Goji, au chocolat et à la spiruline.

« Y aurait pas le chocolat en trop ?

Non, pour le plaisir ! » dit-elle dans la vidéo ci-dessous.

Cours de cuisine spatiale avec Samantha Christoforetti. Au menu : Barre énergétique aux baies de Goji, au chocolat et à la spiruline (2015).


D’un premier abord, l’espace cuisine n’offre pas le confort et la convivialité propices au partage des repas, à bord de l’ISS. Alors on peut se poser la question suivante : une équipe de 6 cosmonautes peut-elle manger autour de cette minuscule table ?