QLF (QUE LE FROMAGE) - Le Lumière

QLF (QUE LE FROMAGE)


Ladies and Gentleman. Cette semaine sur LWG : gros Calendos blancs comme lait sur rase campagne so british, pays des Seigneurs du temps et du coulant, même si leur bouffe est sous-côtée tel Giroud pendant la Coupe du Monde. On vous régale, ils assurent : le Cheese Rolling, aka la crème de la crème du mindfuck en Cosplay La Laitière, c’est eux !

Le Pays de Galles : des rugbymans élevés en plein air, et sélectionnés minutieusement pour le Top14 et les femmes, perfectBG oblige, sinon next. Nous donnerons dans cet article la parole à un certain Laurent, proprio du stade Oscar Wyylde dans le GloucesterShire depuis bientôt 20 ans. Laurent Poutou est le type même du proprio ayant dédié sa vie au sport. Casquette de sportif, sifflet de sportif, bouille d’ancien sportif, voix clichée claironnante auprès des Nathan et Alex buteurs pendant l’entraînement, il nous raconte son autre passion, élue du coeur des Gallois depuis 200 ans : le Cheese Rolling.

Laurent.

Maxime Maritrovato: Monsieur Poutou, pourriez vous nous décrire le Cheese Rolling en quelques mots ?

Laurent : Ah, vous tombez a pic ! J’allais sortir le chien à côté du stade… bah c’est pas bien dur, le Roule-Fromage, c’est le sport roi ici à Gloucestershire ! Ca se passe chaque année, début de l’été, sur la Cooper’s Hill en face de chez moi. En gros, t’as des bons petits gars qui doivent attraper en courant un Double Gloucester dévalant les pentes de la colline. Le vainqueur remporte le fromage.

MM : Un sport très populaire selon vous?

Laurent : Oui !  Le cheese-rolling, on en fait tout un fromage, mais faut savoir qu’y a environ 5000 spectateurs qui viennent regarder les gars courir ici une fois par an.

MM : Après la Colline a des Yeux, la Colline aux fines herbes… Pourquoi un tel engouement pour un Double Gloucester ?

Poutou : Deux raisons principales ! Primo, l’ancienneté du sport. On raconte qu’il aurait une origine paienne antique ! D’ autres le date du debut du XIXème, le contexte étant une récolte paysanne. L’ autre est, je crois, du fromage lui-même, qui est un fromage PRESTIGIEUX. 8 livres qu’il pèse, le bougre ! En plus il ressemble au crâne de Nicolas Canteloup.

MM : Une colline noire de monde, un fromage qui ne fait aucun doute, j’imagine que c’est pas un sport pour Celestins !

Poutou : Bien sûr ! Le terrain n’est jamais tranquille ! Le fromage dévale les pentes a plus de 100 km/h, qu’il ai vu Schiappa avec un RubixCube sous la douche ça m’ étonnerais pas ! Et forcément, ça se fighte, doigts, pieds, côtes brisées, y en a pour tous les coups ! Ajoute l’inclinaison de la pente, on dirait le T2 sur pattes arrières déguisé en Cetelem geant, nom de Dieu !

MM : Jerry, vous êtes un marrant vous. Et dites moi, pour finir, y a t-il déja eu quelques incidents dignes de ce nom pendant une compétition ?

Poutou : J’étais là en 1997 quand c’est parti en Rondelé. Une grosse mêlée, sacré bordel. Y a eu au moins une trentaine de blessés ! Et la compétition a été annulée l’année suivante. Mais ouais, pour entrer,  faut être solide comme un roc, et fort. Un vrai roquefort ! Héhé, joke de papa.

MM : Merci beaucoup, Monsieur Laurent Poutou. Hâte de faire mon beurre avec vous, durant le prochain tournoi.

Poutou : See you soon.