NARU-TOE SHIPPUDEN - Le Lumière

NARU-TOE SHIPPUDEN


Beyler ve bayanlar. C’est bien connu, les sports de pieds sont des sports de pauvres, toi, petit pauvre au goal à goal devant ton HLM de pauvre, ou encore l’étudiant qui court sur les quais avec des baskets de PAUVRE. Chez Le Lumière, on vous a dégoté le sport spartiate par excellence : le combat d’orteil. Sans balle, et pourtant si génial.

Jean-Ernesto a un vélo et il t’encule.


C’est l’histoire d’un groupe d’étudiants Britishs en pleine mousse entre friends, fin du XXème siècle. Candy Crush n’existait pas encore et les téléphones se portaient à deux : autant dire qu’on se faisait royalement CHIER. En plus d’être aigris. Car oui, notre boys band avait une aversion particulière pour ce qu’on appelle le FOOT : pompe à fric en puissance, divertissement des masses les égarant des VRAIES questions : atmosphère byzantiniste à l’Old Royal Oak Inn Bar sur ce sujet douloureux. C’est alors qu’un des étudiants déclara :

« Il faut revenir aux fondamentaux »


Le pari était de taille : il fallut créer le sport le plus rudimentaire possible qui puisse surpasser la popularité du football. On s’interrogea sur toutes les subtilités du corps humain en la matière : combat de coups de boules, léchage d’épaules, hélicobite, bras de fer, etc. Quand soudain un gugusse cria :

Et si on faisait un bras de fer avec les pieds ?

Ce fut une ré-vé-la-tion dans la nomenclature des sports. Le Wrestling Toe se répandit bientôt dans toute l’Angleterre comme une traînée de beuh. Son fief suprême est toujours le petit village de Derbyshire ou se tient, une fois par an, le championnat mondial du monde de combats d’orteils. Ca s’enchaîne en GomGom Ongle Incarné et blocages de pieds sur un ring carré, avec un décompte en trois rounds, la finalité du truc’ étant de faire tomber le pied de l’adversaire par terre, 0 risques de lèpres inclus. Un amusement qui se paye en rituels d’entrées et moults stratégies, comme garder les pieds propres ou intimider son Régis avec des gros mots. Un choix de combat qui a comme figure de proue un certain Alan Nash, sorte de Jostophe de la voute plantaire, 12 victoires à son actif de 2003 à 2015. Admirez le Milon de Crotone des Temps Modernes, avec sa barbe taillée de mekenkouple. Mesdames, sortez les éventails.

Fast N’ Furious by Philippe Poutou

Je vous l’avais dit.