Modjo by nextdoor - Le Lumière

Modjo by nextdoor


Soirée After Work – Modjo By Next Door 

Il y a 9 mois, le bar Modjo by Next Door ouvrait ses portes dans le quartier de Part Dieu à Lyon.
Le 15 décembre, le Dj Jearz s’est produit à cette adresse. Retour sur ce lieu et sa prestation.


Le Modjo est un bar où à tout moment de la journée pendant la semaine, vous pouvez être accueilli dans une ambiance sympa et conviviale. Passer du brunch en famille, au dîner entre collègues ou à la soirée entre amis.

 

« Le Modjo c’est un grand projet unique qui évolue depuis Mars.
Pourquoi unique ? Car on peut mixer travail, cuisine et festivité en un seul lieu qui change d’ambiance au fil de la journée : plutôt chill le matin avec les premiers cafés et brunch, déjeuner le midi entre collègues, amis ou en famille, puis après midi studieuse au co-working qui s’achève sur une soirée où on décompresse autour d’un verre et entouré de bonnes vibes musicales.
Ce qui est génial aussi, c’est ce qu’on peut faire ici : le lieu est totalement modulable et offre des possibilités d’événements quasi infinies : concerts, DJ set, expositions, on a même fait un salon de tatouage !
Nous organisons aussi des choses plus professionnelles comme des séminaires, des conférences, réunions etc … Tout est possible ! Et ça c’est vraiment motivant.
De plus, nous sommes dans un quartier qui connait une véritable renaissance avec le projet du nouveau Part-Dieu qui s’annonce très prometteur. J’ai hâte de voir ce que ça va donner dans quelques années ! » Me confie Alexandre, le chargé de communication.

J’ai pu rencontrer Jearz, un jeune Dj avant sa prestation où de nombreux autres artistes ont déjà fait leurs preuves, tels que la talentueuse Dj MlleEva ou bien le Dj Joe Gradante.

 

Salut Jearz ! Pour commencer présente toi en quelques mots.

Hey Charlotte ! Je m’appelle Julien, j’ai 23 ans et je suis originaire de la région Rhône Alpes.

Comment t’es venue l’idée de mixer ?

Depuis tout petit déjà, j’ai toujours écouté beaucoup de musique. Mais c’est seulement à l’âge de 17 ans que j’ai commencé à mixer.
Au début, j’animais des soirées privées pour des amis. Au fil des soirées, j’ai pris goût et je me suis découvert une véritable passion.
Depuis, je mixe toujours régulièrement lors d’événements privés, soirées étudiantes, fête de la musique … tout en continuant d’apprendre et de progresser.
J’ai même pu mixer en direct sur l’antenne de Fun Radio l’année dernière au mois de Juin !

Parle-moi de cette fameuse expérience ?

Une expérience incroyable !
L’équipe de Bruno de la matinale avait décidé de faire venir mixer un DJ amateur. Ma cousine, sans me mettre au courant, avait discrètement envoyé mes coordonnées. Ils m’ont alors appelé pour que je leur envoie une démo* !

Tu étais confiant à ce moment-là ?

Je n’y croyais pas du tout. Je me disais que l’important c’était de participer. J’ai eu le courage d’envoyer quelque chose, il restait plus qu’à patienter.
J’ai donc été très surpris lorsqu’ils m’ont rappelé le lendemain pour m’annoncer qu’ils avaient adoré mon set* ! Ils m’ont dit que j’étais sélectionné pour venir faire un mini-set de 10-15mn en direct à la radio.

C’était énorme, je me suis éclaté ! Les retours super encourageants ont énormément renforcé ma motivation !

C’est ton métier ou tu fais cela lors de ton temps libre ?

Je suis technicien de maintenance le jour et DJ le soir !
Je fais de la musique par pur passion sur mon temps libre. J’apprends également la MAO*, en autodidacte au début, puis j’ai suivi une formation de 2 mois à l’école DJ Network de Lyon, pour apprendre à composer mes propres sons.

As-tu un nom de scène ?

Oui ! C’est Jearz !

Pourquoi ce nom ?

Pour plusieurs raisons :
Tout d’abord, je voulais quelque chose de court et concis. Puis je ne souhaitais pas un mot qui représentait déjà quelque chose : je voulais que ça soit unique.

Donc le « J » représente la première lettre de mon prénom.
« Ear » signifie oreilles en français. Après tout, n’est-ce pas l’élément essentiel pour la musique ?
Enfin, la prononciation « Earz » peut renvoyer à « Gear » qui veut dire machine.
Ce qui montre mon côté passionné de nouvelle technologie et amoureux d’équipements en tout genre pour faire du son.

Que ressens-tu lorsque tu es sur scène ?

Des frissons !
Il n’y a rien de mieux que de faire vibrer les personnes sur le dancefloor et les faire voyager tout au long d’un set*. J’aime les surprendre aussi.
Puis tu sens l’adrénaline monter à chaque nouvelle track* et ça, c’est génial !

Est ce qu’il y a des personnes qui t’inspirent ?

Il y a beaucoup de personnes et d’artistes que je trouve inspirants.
Je suis d’ailleurs très ouvert : j’écoute et je m’intéresse à des styles musicaux assez variés.
Si je devais citer quelques artistes, je pense notamment à Claptone, Purple Disco Machine pour le funky groove de leurs tracks !
J’adore également ce que fais Tchami, le côté puissant et envoûtant à la fois qu’il transmet me rend toujours dingue de ses sons !

Le métier de DJ est compliqué ?

Je ne dirai pas que c’est dur ni simple d’être DJ.
Maintenant n’importe qui peux « être » DJ : il suffit d’un ordi et d’un contrôleur … J’ai moi-même commencé comme ça avec un petit contrôleur, avant de me prendre au jeu et me découvrir une vraie passion, et j’ai mis plusieurs années avant de me considérer moi-même comme un DJ.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’être DJ ne se résume pas qu’à envoyer des disques ! Loin de là !
Je dirai même qu’être derrière les platines représente à peine 10% du boulot.

Tout ce qui compte, dans un premier temps, c’est de se faire plaisir, faire plaisir aux autres et vivre sa passion. Cela représente du travail certes, mais ce n’est pas un effort quand on aime ce qu’on fait !
Je pense qu’il est possible de se faire plaisir à tous les niveaux, et c’est ça le plus important.

Que souhaites-tu dire aux jeunes qui souhaitent se lancer dans ce domaine ?

Je n’ai pas la prétention de pouvoir donner des conseils, j’ai encore tellement à apprendre moi-même !
Mais si je devais dire une chose à quelqu’un qui souhaite se lancer, c’est d’abord d’oser, ne pas (trop) écouter ce que disent les autres, faire ce qu’il aime, et ne rien lâcher.

La phrase de la fin ?

Rendez-vous le 14 décembre au Modjo !


La salle a été plongée dans une musique transcendante.
Soirée intense, facilement hypnotisé par le son, on a pu se laisser porter par sa musique.
Au travers de ses sets, le Dj Jearz nous a transmis une bonne dose d’énergie : que du positif et de bonnes vibes !

Retour sur la soirée du point de vue de Jearz – Je ne connaissais pas du tout le lieu : je m’y suis tout de suite senti à l’aise et j’ai trouvé le bar vraiment sympa ! D’ailleurs, j’ai pu exactement transmettre l’énergie que je voulais dans mon set et le bar s’y prêtait à merveille !
Le concept de faire venir des artistes, exposants, tatoueurs est original, j’ai trouvé ça top, c’était franchement une soirée réussie ! Bravo et merci !

 


* une démo ou maquette est un enregistrement, non pas destiné à la diffusion au public, mais à démarcher un professionnel de la musique.
* Mao est la Musique Assistée par Ordinateur. Le terme regroupant toutes les techniques de production musicale par ordinateur. Ou appelé plus fréquemment « production musicale ».
* set est synonyme de mix.
* track est synonyme de titre ou chanson.

 

Enfin, une photo qui résume parfaitement l’état d’esprit du lieu :

 

Le Modjo By next Door : 152 Rue du Dr Bouchut, 69003 Lyon | @ModjoByNextDoor
Retrouvez également Jearz sur sa page facebook : @Jearz