LE CHEVAL C'EST TROP HIPPIQUE - Le Lumière

LE CHEVAL C’EST TROP HIPPIQUE


Le Horse-Surfing, un sport à cheval entre l’équitation, la glisse et Da da hu-dada de PNL, est un turf bluffant ainsi qu’une de ces activités dont l’origine est aussi mystérieuse que celle de l’homme ayant découvert le lait. On ne demande qu’à en hennir de liesse.

« Hé hé, on va se la jouer Miley Cirus au Touquet, toi tu vas finir en surgelés Findus pour quadras sur E.Darling, BOLOSS »

Faire son m’as-tu-vu avec un tiers de Henessy à la mondaine dans la dernière LoveFoodTruckRiberyClub à l’Avenue 45, en se la jouant selon ses propres dires mi-Firenze mi-Brice de Nice tous les vendredis soirs sur la Côte d’azur, c’est avant tout avoir la yesliferie d’un mec déguisé en Rayban pour Noel et le tellurisme sexy d’un Gormiti. Un choix social indispensable de nos jours pour être accepté en société; il faut savoir faire preuve de FrenchTouch et mettre les sabots dans le plat où plutôt dans l’eau en un pays qui confond Burka-Lindt-Excellence 100% cacao et un putain de Burkini.

Je suis consciencieux….

La crème de la crème du cœur du horse surfing se situant en ces faits et gestes, un cavalier bourge de préférence et cheveux Mahad from YuGioh sur une planche de kite et attaché à son canasson par une corde, car le sable ça fond pas dans la bouche comme un Chocogrenouille Karl Lagerfeld si tu te manges le sol. D’autant plus que le « Kheyron de l’homme » comme on le nomme peut claquer des pointures « jusqu’à plus de 50km/h » selon Ultra -Mag, soit le carré de la vitesse de Mimi Mati au triple galop. Le cheval batifole sur la chaussée le rivage, causant d’impondérables massacres de chateaux de sables, tandis que son propriétaire doit être, cas général – libre à lui de try le scrapbooking – « occupé à réaliser des figures sans se vautrer dans l’écume » selon Cheval-Mag. Chiche de combiner un Slackline à la Jolly Jumper avec un aerial grandeur nature ?

Mais que diable allait t-il faire dans cette galère, XD PTDRR

L’aspect le plus bô de ce hobbie étant la relation transcendantale retrouvée entre le cheval et l’homme : des gribouillis baveux de la grotte de Lascaux aux conquêtes d’Alex le Grand en passant par le cheval consul de Caligula jusqu’aux émois d’un Friedrich Nietzche protégeant un malheureux bidet fouetté par son cocher dans une rue de Turin, le cheval est l’ami par excellence pour un menu Maxi Best Of Supplément Froment, une virée H&M – Horse and mens , bah oui – ou une virée Perrache Saint Priest. Du pré à la plage, de la terre à la mer, éternel panthéisme en construction.