Du foot? oui mais pas que... - Le Lumière

Du foot? oui mais pas que…


Le coach de Lyon 2 avec le Vice président de la CPUL.

L’université chinoise de Science-politique et de Droit (CPUL) de Pékin accueille l’équipe de football de l’université Lumière Lyon II. En effet, dans le cadre du 55ème anniversaire des relations diplomatiques franco-chinoise, Lyon 2 est convié à participer à un tournoi de football. Cette deuxième invitation réponds à la venue des chinois en novembre 2018. Par ailleurs, ce voyage sera partagé avec l’équipe du secteur santé de Lyon 1.

Les équipes de la CPUL et de Lyon 2 en 2017.

Le tournoi opposera six équipes chinoises ainsi que les deux équipes lyonnaises, il se déroulera du 15 au 23 Juin. Il sera l’occasion de renforcer les sous échanges franco-chinois et de maintenir les liens aussi bien sportifs que culturels entre les délégations françaises et chinoises.

En effet, cet échange est le troisième entre Lyon 2 et la CPUL après leur accueil en 2017 et celui de Lyon 2 en juin 2018. Hormis les matchs, de nombreuses visites sont programmées et permettront aux étudiants français de visiter la muraille de Chine, la Cité interdite ou d’autres monuments se situant dans Pékin.

Les mots du capitaine

Le capitaine de l’équipe de Lyon 2, Patrick Borges Monteiro excité à l’idée de repartir, nous a livré quelques mots sur l’aventure qui attends les siens. « Ayant fait partie de l’aventure en novembre 2017, je suis un des rares chanceux à pouvoir repartir cette année. J’ai vécu une expérience exceptionnelle. Dix jours d’échange, de joie, de rigolade et de football, ma passion depuis tout petit. Cette aventure m’a permis de découvrir une culture qui m’était inconnue ainsi que de visiter des monuments splendides. Les universitaires sont très sympathiques car nous avons toujours reçu un très bel accueil dans les différentes universités que nous avons visité. Nous avons pu échanger avec les élèves chinois et partager des moments de convivialité. Repartir en Chine est pour moi une chance et je suis ravi de la partager avec mes coéquipiers.»