À quoi sert un journaliste ? - Le Lumière

À quoi sert un journaliste ?


« L’information est précieuse, protégeons-là », tel est le slogan de l’organisation non-gouvernementale internationale Reporter sans frontière, qui fête ses 25 ans. Créée en 1985, RSF lutte sans cesse pour défendre la liberté de la presse, si précieuse dans un monde où l’on observe une montée progressive du populisme et un renforcement des pouvoirs autoritaires. Si l’information n’a jamais été autant consommée en ces temps de pandémie, il n’y a jamais eu aussi peu de journalistes professionnels avec une chute de -45 % en 2020. Mais alors, à quoi sert un journaliste aujourd’hui ?

A quoi sert un journaliste ? User de la connaissance pour la vérité;
La connaissance pour la vérité, ©RSF

Raconter

Un journaliste raconte tel une histoire le monde qui l’entoure. C’est transmettre l’information à ceux qui ne l’ont pas ou qui ne la cherche pas. En s’intéressant à tous les sujets, il est le relais pour permettre au plus grand nombre d’accéder à la connaissance, véritable enjeu d’émancipation des sociétés

Décrypter

Avec beaucoup de curiosité, le journaliste essaye de comprendre et d’expliquer les faits, les enjeux, les mécanismes d’une actualité. Partisans de la neutralité ou engagés, ils possèdent les clés pour décortiquer et analyser les sujets.

Confronter les vérités

Ce n’est pas négociable, le journalisme est l’un des piliers de la démocratie. Faisant vivre la liberté d’expression, il cherche la vérité avant tout car sans lui, le débat public ne serait qu’un agrégat d’arguments dépourvu de contradictions et où chacun déploierait sa propre information. 

En ce sens, le journaliste est un réel contre-pouvoir face à tout régime politique, notamment autoritaire qui réfute la vérité. Car oui, les journalistes éveillent les consciences de chacun par leurs connaissances et leurs capacités à mettre en perspective les sujets. En mettant un prisme devant une actualité, ces professionnels dévoilent plusieurs vérités. Ils permettent surtout à tous d’enclencher un mécanisme fondamental : l’esprit critique. Sans cela, le monde dans lequel on vit serait simplement peuplé de robots à programmer à grand coup de propagande et de communication. 

A quoi sert un journaliste ? Promouvoir la démocratie.
Promouvoir la démocratie, ©RSF

Lutter

L’un des défis auxquels doit faire face le journaliste, c’est celui de la sincérité. Aujourd’hui tout est média, et parmi les récits se trouvent des stratégies de communication. Celles-ci sont utilisées tant par les entreprises que les grandes puissances géopolitiques avec des organes d’influences tels que Russia Today ou CGTN (appartenant à CCTV). Face à cette influence qui affecte les opinions, le journaliste à le rôle crucial de lutter contre ces nouvelles formes de manipulations. Il travaille à informer en séparant le fait du commentaire, et en refusant l’utilisation de l’émotion. 

De plus, on assiste depuis plusieurs années à une uniformisation de l’information. C’est pourquoi le journaliste doit maintenant s’affirmer sur la forme et sur le fond de ses contenus afin que tout ne se ressemble pas. Par conséquent, il contribue à la lutte contre le conformisme et le suivisme. 

Rassembler

Dans une société qui ne cesse de se fragmenter, le journaliste interroge la société pour nourrir un débat d’idées. À l’heure des fake news, il est à la fois le garant de l’information fiable et le rassembleur qui interagit entre les différents domaines et acteurs de l’actualité. 

A quoi sert un journaliste ? Rapporter et raconter l'information.
©Kim Roselier, RSF

Tout cela n’est crédible que si le journaliste est indépendant et loin de toute forme de pression telle que politique ou financière. Raconter, expliquer, décrypter, confronter, rassembler, sauvegarder, éveiller, lutter… Voilà à quoi sert un journaliste aujourd’hui. 

par Baptiste Bozon