Un très beau Ballai ! - Le Lumière

Un très beau Ballai !


Un très beau Ballai !

Le Jeune ballai du CNSMD, qui s’est déroulé le 23-24-janvier à l’amphi culturel. Un très beau ballai dont j’avais envie de partager un avis.

Je suis allé voir un ballai le 23 janvier 2017 (il y en avait également un le 24 janvier). Le ballai a été présenté à l’amphi-culturel, sur le campus Porte des Alpes. Il s’agit d’une série de ballais, de très bonne qualité, 5 pour être exact. Une parlait de la place des femmes dans la société, des différentes formes de domination et de pressions sociales qu’elles subissent (le ménage, etc…). les 4 autres plus centrées sur le ballai : classique ou contemporain. Cela a balayé les idées reçues que j’avais sur le ballai, et m’a impressionné concernant leurs performances artistiques et physiques ! Ça a vraiment  du poil et ce n’est pas pour les caresser dans le sens du poil je vous jure ! C’est un beau ménage, il y avait différentes brosses, tous les poils pour tous les goûts, même pour ceux qui dansent comme des manches à ballai… oui je parlais de danse de quoi voulez vous que je parle ?

AH… Ballet s’écrit avec  « et » et non « ai », à bon entendeur…. Je recommence.

Je suis donc allé voir le ballET du CNSMD. Ce petit article est un avis de spectateur, un néophyte absolu en danse, et en orthographe qui plus est.

5 chorégraphies nous étaient présentées: “D’elles”, “Mozart à 2”,”And-or wave”,”Traverser le visible”, “Bach two bach”. Ces dernières nous interrogent sur des travers de la société. Elles sont également une démonstration de performances physiques et du dépassement des limites du corps. Les chorégraphies nous raconte une histoire, par le corps, la gestuelle la musique. “une invitation au voyage, à la découverte de l’autre et des paysages intérieurs des artistes”. (J.C Ciappara, directeur des études chorégraphique)

Les 4 dernières chorégraphies étaient plus centrées sur la danse, allant de la danse classique à la danse contemporaine (celle qui m’est le moins accessible). La performance artistique et physique étaient impressionnantes, dont ce qui m’a le plus impressionné : la coordination entre les danseurs, calculé au quart de poil !

La première chorégraphie est celle que j’ai préférée (et mieux compris aussi), car elle posait une question, une réflexion sur la place des femmes dans la société, son image, des différentes formes de domination et de stéréotypes, de la pression sociale qui s’exercent sur elles. La chorégraphie mélangeait différentes danses telles que la salsa et le hip hop.

Cela s’est passé à l’amphi-culturel, où il y a plein d’autres choses à voir, cf le programme disponible un peu partout à la fac. Et c’est à Porte des Alpes ! Il y a également des choses à voir sur les quais !

Enfin, Un petit conseil de néophyte avant de regarder le spectacle : il faut lire le petit livret distribué à l’entrée pour mieux comprendre ce qui est présenté, avoir plus d’informations, et qui peut devenir un guide de survie pour briller en société pour faire genre qu’on a compris un spectacle de danse contemporaine !