La Love Army a encore sévi - Le Lumière

La Love Army a encore sévi


‎Après la famine en Somalie et le tremblement de terre au Mexique, Jérôme Jarre et son armée de l’amour, comme il aime à l’appeler, se sont rendus au Bangladesh ce lundi 27 novembre afin de venir en aide aux Rohingyas, minorité musulmane persécutée en Birmanie depuis 1982. L’objectif ? Solliciter professionnels comme particuliers afin d’apporter des solutions humanitaires et financières durables pour ce peuple à qui on essaye de retirer toute humanité, petit à petit. Lumière sur cet élan de générosité venu d’un autre monde : le net.

 

Un seul mot d’ordre : le hashtag #LoveArmyForRohingya. C’est dans les vieilles casseroles qu’on fait les meilleures soupes. Et Jérôme Jarre l’a bien compris. C’est dans cette optique qu’il lance un nouvel S.O.S. au monde via Twitter. Et de nombreuses personnalités l’ont rejoint. Omar Sy, Dj Snake, Mister V, Jhon-Rachid ou encore Le Grand JD, autant de peoples issus du monde du cinéma ou de la toile qui ont décidé de réagir face à l’une des plus grandes catastrophes humanitaires de ces dernières décennies. Ils se sont rendus sur place, au Bangladesh, là où des milliers de Rohingyas ont trouvé refuge et installé un énorme camp: le Cox’s Bazar, après avoir été chassés de Birmanie.

 

Source: Google Images.

 

Viols, agressions verbales et physiques, ce peuple est désormais connu comme apatride. En effet, leurs droits du sol, de nationalité, de travail et de circulation sont mis à mal depuis les années 1980. Mais l’Etat birman continue d’opérer les pires sévices à ces hommes, ces femmes et ces enfants, en raison de leur croyance religieuse. Si tout un chacun sait que le bouddhisme reste la religion de la majeure partie de la Birmanie, il est toujours étonnant d’apprendre que la minorité musulmane se fait torturer et trouve sa dignité lésée seulement parce-qu’elle est différente. Une différence n’entravant pas à la paix dans le pays et qui devrait donc aisément être acceptée par Aung San Suu Kyi, Ministre de la Présidence de la République de l’Union de Birmanie. On assiste à un laisser-faire hallucinant au vu des massacres opérés sur les Rohingyas, par celle qui reçut un jour le Prix Nobel de la Paix.

La communauté internationale peine, elle aussi, à réagir. Face à des organismes tels que l’Organisation des Nations Unies, qui dénonce  « des violences excessives » mais ferme les yeux face à l’un des génocides les plus importants de notre époque, ce sont des personnalités publiques qui ont décidé d’intervenir afin de penser les plaies de ce peuple oublié. Après des vidéos personnelles successives sur les lieux, Omar Sy et les quelques vidéastes ayant fait le déplacement se donnent quelques jours pour convaincre le monde de faire un don financier, même minime, en faveur des Rohingyas.

 

Source: Twitter.

Les célébrités françaises ont donc organisé un live (direct) qui a duré quarante-huit heures à compter du mardi 28 novembre au matin, à sept-heures. Il s’agit d’expliquer la situation sur place et de solliciter les plus grandes entreprises françaises et internationales afin de récolter des dons matériels et financiers. Jérôme Jarre a encore une fois fait appel à la Turquie, et plus précisément au président Erdogan en le mentionnant sur Twitter et en incitant les internautes à relayer #ErdoganHelpRohingya. On se souvient du bras tendu de Turkish Airlines, qui avait accepté de prêter un avion aux humanitaires afin qu’ils puissent le remplir de vivres en faveur des Somaliens en proie à la famine. Et encore une fois, c’est avec ferveur que le président turc a promis d’aider le youtubeur. Un avion ? Des denrées alimentaires ? Le doute plane encore. D’autant plus qu’Erdogan avait prévu de passer par des agences humanitaires turques, alors que Jérôme Jarre refuse tout intermédiaire et tient à rassurer le président quant à ses intentions. Il précise donc  sur Twitter: « Nous sommes venus sur place expressément pour distribuer 100% des dons faits aux Rohingyas. Sans agences. Sans frais supplémentaires. C’est ce que nous sommes venus faire ici et c’est ce que nous avons fait en Somalie. La Turquie est-elle prête à faire un don ? ». Pour l’instant, le vidéaste attend donc une réponse du président. Ce qui est sûr, c’est que Recep Tayyip Erdogan reste le seul chef d’Etat, à ce jour, soutenant concrètement la cause de cette minorité musulmane.

 

Source: Twitter.

 

Beaucoup d’entreprises telles que Google et Youtube ont été sollicitées par des youtubeurs comme Squeezie ou McFly. Mais face à un soudain mutisme des compagnies, les français expatriés le temps de quelques jours décident d’en appeler à notre humanité. Les particuliers sont donc vivement invités à faire des dons sur le site Gofundme.com.

 

Source: Twitter.

 

Ce sont plus de 1 261 000$ sur les 1 000 000$ escomptés qui ont été récoltés en une seule journée. Jérôme Jarre se fixe donc un nouvel objectif : atteindre 1 500 000$ pour que le plus grand nombre de réfugiés bénéficie d’une aide beaucoup plus conséquente. Alessandra Sublet, Mouloud Achour, Samir Nasri ou encore Antoine Griezmann, Matt Pokora, Laetitia Milot et Jeremstar, autant de soutiens permettant d’accroitre un peu plus la cagnotte grâce à leur notoriété et à l’exemple qu’ils véhiculent. On assiste donc à un formidable élan de générosité qui porte ses fruits, à une ère où individualisme et égocentrisme sont rois.

Pour faire un don ou partager le lien de la cagnotte, rendez-vous sur la plateforme Gofundme.com, au sein de la campagne « Love Army For Rohingya », ici. Chaque somme compte.