Les jobs étudiants, ou comment se faire de l'argent sans sacrifier sa vie sociale et universitaire? - Le Lumière

Les jobs étudiants, ou comment se faire de l’argent sans sacrifier sa vie sociale et universitaire?


On ne va pas se mentir, les galères d’argent on connait, surtout lorsqu’on est étudiant. Souvent on veut sortir et profiter mais il y a toujours le loyer et les factures qui nous rattrape, et puis manger que des pâtes ça va bien cinq minutes.

En 2016 en France il y avait 46% des étudiants qui avaient un travail rémunéré et à la suite d’une enquête que nous avons faite auprès des étudiants de Lyon 2, sur presque 600 participants plus de 307 travaillent. Trouver un job paraît être la meilleure solution, mais comment trouver lorsqu’on a pas d’expérience et puis comment être sûr que cela n’empiétera pas sur nos études ?

Comment trouver un job ?

Commencez tout d’abord par créer un CV original qui se démarquera des autres. Des sites comme Canva vous proposent de nombreux modèles à modifier, tout ça gratuitement.

Envie de changer du banal Mac Do ?

La fac propose des aménagements de cours pour les travailleurs, profitez-en ! Les bars et restaurants cherchent souvent du personnel, mais il existe également des agences d’intérim qui proposent des missions ponctuelles selon les événements qui se déroulent dans la ville, petit plus, ces missions sont bien payées. Le baby-sitting et aussi une bonne option si vous êtes à l’aise avec les enfants. Vous pouvez également postuler dans les boîtes de nuits pour faire le vestiaire ou les entrées, ces postes n’exigent généralement pas d’expérience préalable. De nombreuses applications vous proposent aussi de devenir client mystère, pas aussi conséquent qu’un salaire, mais on ne crache pas sur quelques sous en fin de mois : client mystère consiste à se rendre principalement dans des magasins pour évaluer la qualité des lieux et vendeurs. De petites sommes qui accumulées font tout de même plaisir au porte-monnaie. D’autres petits jobs possibles : billetterie de théâtres, concerts, distribution de flyers etc.

Il peut être également très utile de trouver des formations ou des diplômes gratuits ou que l’on peut vous financier comme le BAFA, cela peut vous aider à avoir plus de bagages et sortir du lot. Dans le même registre si vous négociez bien vous pouvez trouver des stages rémunérés, pour cela allez vous renseignez au SCUIO-IP de Lyon 2.

Ces petits boulots n’assurent malheureusement pas de salaire fixe mais ils vous permettent une flexibilité, pas d’engagement et la possibilité de ne pas travailler pendant vos périodes de partiels ou vos vacances si vous souhaitez partir ou même rentrer chez vos parents.

S’organiser

Maintenant que vous avez toutes les cartes en mains pour trouver un job, parlons d’organisation. Oui oui, il faut en parler ! Mais heureusement pour vous Le Lumière va vous proposer quelques petits conseils pour vous aider à tout gérer.

Pour commencer, adaptez votre emploi du temps de travail à votre emploi du temps de cours. N’oubliez pas vos priorités, vos études passent avant le reste, et tant pis pour les sorties. Faites des choses plus simples comme un petit apéro entre potes de temps en temps, au lieu d’aller au resto par exemple. Ensuite même si vos heures de travail et de cours coïncident pensez à prévoir du temps pour vos révisions et les éventuels devoirs, ne faites pas ça à l’arrache dans les transports. Pareil pour le travail, si vous devez faire des choses à la maison pour ça prévoyez ! Si vous le pouvez n’hésitez pas à déléguer et à demander de l’aide, il y aura toujours quelqu’un autour de vous pour vous aidez alors n’hésitez pas. Le petit truc c’est de se réserver vraiment une journée off pour planifier et faire les devoirs pour les cours et s’il y a pour le boulot.

Ça peut paraître banal, mais il est recommandé poser tout ce que vous devez faire sur un papier, même si cela n’a aucun rapport avec la fac ou votre job. Faire de vraies bonnes nuits est également très important, vous avez quand même deux grosses activités où il faut être productif et motivé donc ne sacrifiez pas votre repos.

Un autre conseil important : essayez de travailler dans quelque chose que vous aimez faire ! Le job étudiant est rarement ce qu’on veut faire plus tard mais prenez quelque chose dans lequel vous serez à l’aise, parce que la moindre contrainte peut alors devenir un calvaire.

 

Voilà, vous avez maintenant toutes les astuces pour trouver et gérer votre boulot. Le Lumière est de tout cœur avec vous dans votre recherche d’emploi !

Juste une derrière chose, certains patrons peuvent profiter du fait que vous soyez désespéré et en manque d’argent pour ne pas respecter vos droits en tant que salariés. Si cela est le cas, n’hésitez pas à en parler d’abord à votre patron pour essayer d’arranger les choses, puis, si les choses ne changent pas parlez-en autour de vous et partez. Il y aura toujours du travail autour de vous, il y a beaucoup d’employeurs qui ne recherchent que des étudiants.

 

Article écrit par Sarah MOREAU et Abigaël URBES.