La librair'U fait une braderie avant fermeture - Le Lumière

La librair’U fait une braderie avant fermeture


La librairie universitaire de Bron, et son propriétaire Edouard Reaux, nous ouvraient ses portes tous les jours pour nous proposer une sélection précise d’ouvrages, des conseils avisés et des tarifs avantageux pour les étudiants.

Nous avions fait un article sur Edouard il y a quelques temps. Il s’interrogeait alors sur tous ces étudiants collés à leurs téléphones, peu attentifs à ce qui les entoure, et finalement peu portés vers les livres.

Il évoque la fermeture de sa librairie comme le résultat de différentes conjonctures.

La librairie a été de moins en moins fréquentée, jusqu’à que le chiffre d’affaire ne soit plus suffisant à Édouard pour qu’il puisse rouvrir cette année ; il évoque également le blocus comme assez déterminant dans la fermeture de sa librairie « à partir d’avril il n’y avait plus d’étudiants sur le campus, donc plus de chiffre d’affaire ».

Au-delà d’une seule réalité économique, il évoque également une transformation de son travail. Pour lui, il n’était plus un libraire mais seulement un simple caissier, sans le contact privilégié qu’il avait avec les étudiants auparavant. Édouard avait toujours la référence qu’il vous fallait ; vous parliez d’un auteur, il vous en sortait trois autres. Il n’y avait pas de meilleur formateur sur le campus pour vous constituer une bibliographie solide.

Pour lui, la question à poser n’est pas « pourquoi la librairie ferme » mais
« pourquoi les 28 000 étudiants ne fréquentent plus la librairie ». Il demeure important de s’interroger sur le vide culturel que laisse cette fermeture sur le campus, spécifiquement dans ce lieu de connaissance et de savoir.

Il propose jusqu’à la fin du mois d’octobre une braderie, avec de tous petits prix, jusqu’à écoulement des stocks. N’hésitez pas à faire un tour pour de bonnes affaires, ou pour saluer ce libraire charismatique !