Euro 2016 : Présentation des équipes - Le Lumière

Euro 2016 : Présentation des équipes


Dans 1 mois pile c’est l’Euro ! L’occasion de faire le point sur les participants. Des surprises, des buts et des stars sont attendues.

France : Les Bleus font figure de favori pour l’Euro à domicile. Des résultats positifs, un collectif rodé et des stars même en l’absence de Benzema, on peut être optimistes.

Roumanie : Équipe difficile à manœuvrer car très défensive, les Roumains ont un coup à jouer.

Albanie : Les coéquipiers du nantais Cana se sont qualifiés pour la première fois à l’Euro, ils espèrent pouvoir faire quelque chose.

Suisse : Nos voisins suisses auront à coeur de prendre leur revanche du 5-2 face à la France au Brésil en 2014, les helvètes devraient se qualifier en huitième et plus si affinités.

Pays de Galles : Emmenés par un Gareth Bale en très grande forme, les Gallois ne sont pas venus pour faire de la figuration. Très gros derby attendu face à l’Angleterre.

Slovaquie : Souvent qualifiés en compétition, les Slovaques sont toujours là où on ne les attend pas.

Angleterre : Peut-être qu’enfin, la sélection des Three Lions a trouvé une équipe qui peut faire très mal, un collectif au point. Sa jeunesse pourrait l’emmener très loin.
Russie : C’est une équipe de battant, et cela peut suffire à les qualifier en huitième.

Allemagne : C’est un champion du monde en titre en plein doute qui vient en France. Les joueurs de Löw devraient tout de même aller très loin.

Ukraine : L’Ukraine aura sans doute des difficultés dans ce groupe mais il ne faut jamais les sous-estimer, on se souvient encore du 2-0…

Pologne : L’équipe emmenée par Lewandowski a réussi à vaincre l’Allemagne en éliminatoires, ce qui promet un match en feu. Les polonais feront plus que de la figuration.

Irlande du Nord : Un collectif au point et une envie de gagner comme jamais, on peut attendre tout de cette équipe.

Turquie : La Turquie est une équipe avec quelques joueurs très intéressants mais rarement cette équipe va loin. On attend de voir.

Croatie : Modric, Rakitic et bien d’autres techniciens devraient inquiéter les plans tactiques des entraîneurs adverses. Attention aux Croates…

Espagne : Champion d’Europe en titre, l’Espagne est une toute autre équipe et veut montrer qu’elle reste une très grande sélection.

Tchéquie: En difficulté pour se qualifier, les Tchèques ont tout de même des cartes à jouer.

Irlande : Les Irlandais auront à cœur d’être au rendez-vous, histoire de rappeler qu’ils sont là parce-qu’ils n’ont pas encore digérer la main de notre Titi.

Suède : Zlatan aura comme motivation deux éléments : c’est sa dernière compétition en sélection et il martyrise chaque week-end les stades dans lesquels les matchs de l’Euro auront lieu.

Belgique : Nos amis belges ont la meilleure génération de leur histoire. Amputée de son capitaine blessé, elle fera tout pour gagner.

Italie : La Squadra Azzura en a marre de rater ses compétitions depuis 2006, peut-être la bonne ? Pas si sûr…

Autriche : La star de cette équipe est son latéral gauche, pas banal. Quand on sait que c’est Alaba, on sait en fait, qu’on ne fait pas face à un simple arrière gauche.

Hongrie : Difficile de savoir ce que vaut cette équipe d’Hongrie, elle s’est en tout cas qualifié pour l’Euro, soyons vigilants.

Portugal : Finaliste en 2004, le Portugal de Ronaldo a une nouvelle chance de monter sur la plus haute marche du podium. Problème, l’effectif n’est pas aussi brillant.

Islande : Difficile à croire mais l’Islande est une équipe redoutée, elle produit du jeu et fut la première équipe à se qualifier. C’est la surprise qu’on attend.

Image à la Une : Eloïse Canavesio.